Espace adhérent

J'ai oublié mon mot de passe


Les activités



La rubrique Stages et emploi, en page d'accueil de notre site, vous donne accès chaque jour à près de 100 nouvelles annonces de stages, d’emplois (CDD ou CDI) émanant de grandes entreprises françaises et internationales, avec contacts directs des recruteurs.
C'est aussi, pour les lycéens, autant d'idées de métiers à interroger, de formations à suivre pour acquérir des compétences concrètes, utiles, demandées, et travailler votre "savoir être".

Jeudi 22 juin, à 18h, Patrick Sorin, proviseur de la cité scolaire Janson de Sailly et Christophe Stalla-Bourdillon, président de l’AEJS, installaient avec Claude Bataille le fanion du 2e Choc à l'entrée de la galerie du 106.
Une place d'honneur pour que chacun se souvienne et puisse s'approprier le message de ceux qui se sont battus pour des idées fortes et pour notre liberté.

Après avoir signé plusieurs biographies consacrées à Yves Saint-Laurent, Marie-Laure de Noailles, après avoir fait parler de leur plus bel âge de grands octogénaires affranchis, consacré un livre à la maison Lancel, Laurence Benaïm a voulu, très naturellement, remettre dans les projecteurs et rendre hommage à son tour à Jean-Michel Frank, grand décorateur et créateur des années folles, injustement oublié.

Vendredi 31 mars 2017, 4h30 du matin. La fine fleur de l’AEJS et l’état-major de la cité scolaire Janson de Sailly retrouvent au pied de la tour de Rungis, mauve dans la nuit noire, Francis Lefèvre, secrétaire général de la Semmaris, membre du conseil d’administration de l’AEJS, pour une visite VIP qui, en près de quatre heures, leur permettra de découvrir les entrailles du plus grand marché de produits frais au monde.


Musée des cosaques : l'album photo d'une visite historique !


Samedi 11 mars 2017, 25 jeunes grognards de l'AEJS et assimilés se retrouvaient sous le soleil de Courbevoie pour un voyage inédit à travers l'Europe, à travers le temps.
Installé 12 bis rue Saint-Guillaume depuis 1929 dans un charmant hôtel particulier loué par les officiers du régiment cosaque de la garde impériale pour abriter objets d'art, reliques, souvenirs et tableaux préservés depuis leur origine en 1775 et menacés par la révolution russe de 1917, ce musée privé constitue une leçon d'histoire haute en couleurs, grandeur nature.
Une visite lumineuse de deux heures que nous avons eu le privilège d'effectuer accompagnés de Gérard Gorokhoff.


 

Pour en savoir plus...


 
 


Commentaire


Aucun commentaire pour le moment.

Publier un commentaire


Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Revenir à l'accueil - Revenir à la liste des actualités