Espace adhérent

J'ai oublié mon mot de passe


Les activités



L'assemblée générale de l'AEJS 2017 s'est tenue le 5 octobre en salle des portraits. L'occasion pour Patrick Sorin, proviseur du lycée Janson de Sailly, de faire le point sur la vie de la première cité scolaire de France. L'occasion aussi pour Christophe Stalla-Bourdillon de dresser le bilan d'un quinquennat à la présidence de l'association, et d'accueillir trois nouveaux membres au sein du conseil d'administration. L'occasion, enfin, de retrouvailles chaleureuses entre membres et nouveaux adhérents, toutes générations confondues.

Pour la cinquième année consécutive, la communauté éducative et les élèves du lycée Janson de Sailly se mobilisent au côté de l’Office du Mouvement Sportif du 16e arrondissement en faveur du Téléthon 2017.
Vendredi matin, tournois de foot et de basket.
Vendredi après-midi, une grande marche intergénérations partira à 14h30 du lycée.
Vendredi soir, concert éxceptionnel donné par les élèves à 19h en salle Clermont. Prix unique : 10 euros.


Les membres de l'Association amicale des anciens élèves du lycée Janson-de-Sailly sont convoqués pour l’assemblée générale annuelle de l’AEJS qui se tiendra le jeudi 5 octobre 2017 à 18h30 précises, en salle des portraits.
Nous prolongerons cette rencontre par un dîner-buffet qui commencera aux alentours de 20h.
Bulletin à nous retourner en cliquant sur ce lien,

Le trophée, organisé par l’association des anciens élèves de Janson de Sailly, de l’Ecole Camondo et le Golf de Chantilly est ouvert aux enseignants et membres de l’administration des deux établissements, aux élèves et à leurs familles, aux membres de l’AEJS ainsi qu’aux membres du club de golf de Chantilly, bien entendu !


Robert Maloubier


Robert, dit Bob Maloubier, Sir Bob, ou plutôt Clothaire ? Robert Mortier ?...
Agent secret au service de Churchill et de l’armée anglaise pendant la Seconde Guerre mondiale, l’un des pères des nageurs de combat français s’est éteint le 21 avril 2015, dans sa 93è année.

Né à Neuilly en 1923, il travailla pendant la guerre pour le SOE anglais (Secret Operations Executive). Il était sans doute le dernier grand représentant de l'agent secret à l'ancienne. En 2014, pour les 70 ans du débarquement, il était partout. Il venait de publier Les Secrets du Jour J : Opération Fortitude aux éditions la Boétie, il venait de recevoir des mains de la reine l'ordre de l'Empire britannique. Les bacchantes toujours impeccables, il gambadait allègrement, répondant à toutes les sollicitations pour ressusciter avec son talent de conteur les aventures des leurres et des agents doubles ou triples de la guerre.

Il était entré dans la carrière à 17 ans, en 1940. Recruté par les Anglais à Alger, fin 1942, il est doué pour le tir instinctif et le combat à mains nues. Interrogé, briefé en Angleterre, il attendra un an pour accomplir ses plus hauts faits de gloire : plusieurs opérations de sabotage dans la région de Rouen. Arrêté par les Feldgendarmen, il s'en échappe avec plusieurs balles dans le corps, franchissant grièvement blessé un canal gelé, avant de survivre au prix d'une volonté inouïe. Rétabli à Londres, il repart pour participer au grand maquis limousin du colonel Guingouin….

D’après François-Guillaume Lorrain
Le Point - le 21 avril 2015

Vous retrouverez l’intégralité de notre hommage à Bob Maloubier en suivant ce lien.

 

 

 


 
 



Revenir à l'accueil - Revenir à la liste des actualités