Espace adhérent

J'ai oublié mon mot de passe


Les activités



La rubrique Stages et emploi, en « home » de notre site, vous donne accès chaque jour à près de 100 nouvelles annonces accessibles en ligne, de stages, d’emplois (CDD ou CDI) émanant de grandes entreprises françaises et internationales, et la possibilité de contacter directement les recruteurs.
C'est aussi, pour les lycéens, autant d'idées de métiers à interroger, de formations à suivre pour acquérir des compétences concrètes, utiles, demandées, et travailler votre "savoir être".

Après avoir signé plusieurs biographies consacrées à Yves Saint-Laurent, Marie-Laure de Noailles, après avoir fait parler de leur plus bel âge de grands octogénaires affranchis, consacré un livre à la maison Lancel, Laurence Benaïm a voulu, très naturellement, remettre dans les projecteurs et rendre hommage à son tour à Jean-Michel Frank, grand décorateur et créateur des années folles, injustement oublié.

Vendredi 31 mars 2017, 4h30 du matin. La fine fleur de l’AEJS et l’état-major de la cité scolaire Janson de Sailly retrouvent au pied de la tour de Rungis, mauve dans la nuit noire, Francis Lefèvre, secrétaire général de la Semmaris, membre du conseil d’administration de l’AEJS, pour une visite VIP qui, en près de quatre heures, leur permettra de découvrir les entrailles du plus grand marché de produits frais au monde.

Le mardi 28 mars, à moins d'un mois du 1er tour de l'élection présidentielle 2017, l'AEJS réunissait une soixantaine de membres et amis autour de Nicolas Beytout, président fondateur et directeur de la rédaction du journal l'Opinion dans les salons du prestigieux Yacht club de France. Fin connaisseur de la vie politique et du monde économique, journaliste indépendant et avisé, Nicolas Beytout a notamment décrit et expliqué de façon passionnante la révolution du paysage de l'information (supports, attentes, contenus...), le bouleversement de l'économie de la presse et les conséquences des nouveaux modes de consommation sur la qualité d'une information de plus en plus fragile, de moins en moins vérifiée et mise en perspective.
Les temps forts, en images, en cliquant sur le lien ci-dessous.


Robert Maloubier


Robert, dit Bob Maloubier, Sir Bob, ou plutôt Clothaire ? Robert Mortier ?...
Agent secret au service de Churchill et de l’armée anglaise pendant la Seconde Guerre mondiale, l’un des pères des nageurs de combat français s’est éteint le 21 avril 2015, dans sa 93è année.

Né à Neuilly en 1923, il travailla pendant la guerre pour le SOE anglais (Secret Operations Executive). Il était sans doute le dernier grand représentant de l'agent secret à l'ancienne. En 2014, pour les 70 ans du débarquement, il était partout. Il venait de publier Les Secrets du Jour J : Opération Fortitude aux éditions la Boétie, il venait de recevoir des mains de la reine l'ordre de l'Empire britannique. Les bacchantes toujours impeccables, il gambadait allègrement, répondant à toutes les sollicitations pour ressusciter avec son talent de conteur les aventures des leurres et des agents doubles ou triples de la guerre.

Il était entré dans la carrière à 17 ans, en 1940. Recruté par les Anglais à Alger, fin 1942, il est doué pour le tir instinctif et le combat à mains nues. Interrogé, briefé en Angleterre, il attendra un an pour accomplir ses plus hauts faits de gloire : plusieurs opérations de sabotage dans la région de Rouen. Arrêté par les Feldgendarmen, il s'en échappe avec plusieurs balles dans le corps, franchissant grièvement blessé un canal gelé, avant de survivre au prix d'une volonté inouïe. Rétabli à Londres, il repart pour participer au grand maquis limousin du colonel Guingouin….

D’après François-Guillaume Lorrain
Le Point - le 21 avril 2015

Vous retrouverez l’intégralité de notre hommage à Bob Maloubier en suivant ce lien.

 

 

 


 
 



Revenir à l'accueil - Revenir à la liste des actualités