Espace adhérent

J'ai oublié mon mot de passe


Les activités



Ils avaient entre 18 et 20 ans, ils s'engageaient pour, eux aussi, libérer la France. Ils avaient rendez-vous dans les bois de la Ferté Saint-Aubin et de Marcilly avec les résistants qui devaient les prendre en charge pour rejoindre le maquis. Leur élan fût tragiquement interrompu le 10 juin 1944, sur dénonciation à l'occupant.
Le 10 juin 2018, l’AEJS participait au pèlerinage annuel en souvenir de ces 29 résistants, étudiants pour la plupart, qui y ont ainsi perdu la vie.
Reportage de cette journée de commémorations

De Clovis à Louis XVIII, 43 rois, 32 reines, 63 princes et princesses ont élu domicile à Saint-Denis. Abbaye royale édifiée sur le lieu de sépulture de Saint Denis, c’est l’abbé Suger qui lance la construction de la basilique en 1135.
40 mortels, membres de l’AEJS et de l’association des personnels du lycée Janson se sont retrouvés sur le parvis de la cathédrale autour d’Alexandre Bande, docteur en Histoire du Moyen-âge, devenu guide d’un jour.

Samedi 27 janvier, jour de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité, Janson accueillait Pierre Schillio, 88 ans, pour une conférence-témoignage destinée aux élèves du collège et du lycée. Avec lui, Jean Samuel, 17 ans en juillet 1944. Il fabriquait des faux papiers.
Deuxième temps de cette matinée : l'hommage rendu dans la galerie du 106 devant la plaque commémorant l'arrestation et la déportation de 20 élèves entre 1942 et 1944. Un discours indispensable d'Alexandre Bande, professeur d'Histoire en CPGE.

Le compte rendu, le texte d'Alexandre Bande, et l'album photo de cette matinée.


Pour cette deuxième édition, les enseignants membres du groupe Histoire et Patrimoine ont concocté pour vous une formule originale alliant visite de lieux historiques du lycée et lecture de textes choisis, par les élèves de l'atelier théâtre. Familles, parents d'élèves de 6ème, 3ème ou 2nde, vous êtes les bienvenus !
Un seul impératif : s'inscrire.



Bertrand Peugeot


Bertrand Peugeot, petit fils d’Eugène Peugeot qui réunifia les activités de la famille au sein du groupe Automobile Peugeot est décédé le samedi 14 févier 2009. Né en 1923, ancien élève de Janson, il fut à l’origine de la création du groupe PSA en 1976 grâce à la fusion des marques Peugeot et Citröen qu’il supervisa. Il fut aussi PDG des cycles Peugeot puis de Peugeot Motocycles et d'ECIA et président de LFPF (Les Fils de Peugeot Frères) jusqu'en 1994.

Il a été vice-président du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën de 1972 à 1999.

Bertrand Peugeot était le père de Robert Peugeot, PDG de la Société foncière, financière et de participation (FFP) et membre du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën, et de Christian Peugeot, président de LFPF et directeur de la Stratégie de marque et de la Communication d'Automobiles Peugeot.


 
 



Revenir à l'accueil - Revenir à la liste des actualités